The Legend of Zelda Link’s Awakening : Entre nostalgie et mignonnerie, que vaut la démo ?

Posted on Posted in Lien externe
Crédits Nintendo

Échoué sur la mystérieuse île de Cocolint après le naufrage de son bateau, Link va encore devoir jouer les héros pour retourner dans sa lointaine contrée d’Hyrule. Cette histoire, beaucoup de gamers la connaissent déjà, puisque c’est celle de l’un des épisodes les plus marquants de la saga, initialement sorti sur Game Boy en 1993 (puis en 1998 sur Game Boy Color). Pourtant, le remake annoncé sur Nintendo Switch n’a pas grand-chose à envier à l’original, si ce n’est une part de nostalgie non négligeable.

Graphiquement, la claque

On avait déjà eu droit à quelques images du remake des aventures de Link sur Cocolint, et il faut bien admettre que graphiquement, l’épisode a pris une sacrée claque. Exit pixels adorés, bonjour mignonnerie à outrance. La nouvelle identité visuelle tout en rondeurs de Link’s Awakening est résolument lisse, mais particulièrement réussie. En près d’un quart d’heure de jeu, on découvre ainsi le village des mouettes et ses environs, depuis la plage de l’île jusqu’à la forêt enchantée. Un périple dense, mais trop court à notre goût, qui ne donne envie que d’en découvrir plus sur le jeu.

De la nostalgie, mais pas que



Qu’on ait grandi ou non avec le jeu dans les années 1990, The Legend of Zelda : Link’s Awakening promet d’être non seulement un excellent titre, mais aussi un magnifique hommage aux aventures de Link. Si on retrouve avec plaisir les détails qui ont fait le bonheur des joueurs à l’époque, certaines nouvelles fonctionnalités (comme par exemple pouvoir se déplacer en diagonale) et easter-eggs font résolument plaisir. Mention spéciale pour la musique, qui elle aussi a eu droit à un lifting des plus réussi.

En conclusion

Même si on aurait aimé en voir beaucoup plus, cette première démo jouable de The Legend of Zelda : Link’s Awakening donne envie. Envie de redécouvrir le jeu original, de se remettre aux premiers titres de la licence, mais surtout, envie de précommander ce qui s’annonce comme un petit bijou sur Nintendo Switch. Disponible le 20 septembre prochain, l’attente est déjà trop longue, mais on se console en rêvant de la superbe édition collector qui sortira day-1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *