[Test] OnePlus 7 Pro : le smartphone premium avec le meilleur rapport qualité-prix

Posted on Posted in Lien externe

https://www.youtube.com/watch?v=DNYjopFRBKk

Précommandez le OnePlus 7 pro sur le site de OnePlus

Réglé comme une horloge, c’est en plein milieu du Printemps que OnePlus vient d’annoncer sa nouvelle cuvée pour 2019. Mais cette année, ce n’est pas un modèle mais deux modèles qui sortiront dans quelques jours.

Si le OnePlus 7 est le digne successeur du OnePlus 6T avec un design identique et une mise à jour de ses caractéristiques techniques, le OnePlus 7 Pro est bien plus ambitieux puisqu’il a pour but de concurrencer les smartphones Premium chez Samsung, Huawei ou encore Apple.

Aussi, pour convaincre le grand public, le OnePlus 7 Pro arrive avec un écran à bord incurvé et surtout sans aucune encoche ou autres trous, un triple appareil photo au dos, une grosse batterie et bien évidemment le SoC haut de gamme de 2019, à savoir le Qualcomm Snapdragon 855.

Même si le OnePlus 7 Pro vise les smartphones Premium, OnePlus nous promet un smartphone sans compromis. Après une dizaine de jours avec, on peut d’ores et déjà vous dire que ce OnePlus 7 Pro tient ses promesses et vous ne pourrez pas l’ignorer au moment de faire votre choix.

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le OnePlus 7 Pro vous propose :

  OnePlus 7 Pro
Écran – Ecran Fluid AMOLED de 6,67″
– Définition QuadHD+ (1440×3120)
– Densité de 516ppp
– Gorilla Glass 5
– Certification HDR10+
– 90Hz
– Format 19,5:9
– Always On Display
– sRGB et DCI-P3
– Occupation de 88,6%
SoC et GPU – Qualcomm Snapdragon 855
– Adreno 640
Mémoire – 6/8/12 Go de RAM
– 128/256 Go stockage
– Pas d’extension mémoire
Coloris – Mirror Dark Gray
– Nebula Blue
– Almond en Edition Limitée
Appareil Photo – Triple appareil photo au dos :
– Appareil principal : 48 Mégapixels, 26mm F1.6
– Appareil téléphoto : 8 Mégapixels 78mm F2.4, zoom optique x3, OIS
– Appareil ultra grand-angle : 16 Mégapixels, 17mm (117°) F2.2
– Autofocus PDAF + LAF + CAF
– Stabilisation optique (OIS) et électronique (EIS) sur le capteur principal
– Technologie UltraShot
– Mode nuit NightScape 2.0
– Super Resolution + HDR
– Enregistrement de vidéos en Full HD 1080p et Ultra HD 2160p à 30fps ou 60fps
– Mode Ralenti en 1080p à 240fps ou en 720p à 480fps

– Appareil frontal rétractable
– 16 Mégapixels
– Objectif de 26mm F2.0
– Stabilisation électronique (EIS)
– Enregistrement de vidéo frontale en 1080p ou 720p à 30fps
– Ouverture en 0.65s et testé sur 300.000 ouvertures
– Résistant à la poussière quand c’est ouvert
– Résistant à l’eau quand c’est fermé

Audio – Haut-parleurs stéréo
– Dolby Atmos
– Moteur vibreur pour accompagner le son
Batterie – Batterie de 4000 mAh
– Warp Charge 30 (49% en 20 minutes)
Connectivités – Lecteur d’empreintes optique sous l’écran
– Bluetooth 5.0
– WiFi 5
– 4G Cat.18
– Double nano-SIM
– A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct), Google Cast
– NFC
– USB 3.1, port USB Type-C
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
Logiciel – Android 9.0 Pie
– Oxygen OS
Taille et Poids – 162,6 x 75,9 x 8,82 mm
– 206g
Prix de lancement – 709 € (128Go + 6Go)
– 759 € (256Go + 8Go)
– 829 € (256Go + 12Go)
Date de Disponibilité – Flash Sale le 15 Mai 2019
– Pop-up le 18 Mai 2019
– Disponibilité globale le 21 mai 2019

Avant de continuer, nous tenons à vous rappeler que nous avons reçu pour test un package complet avec le smartphone bien évidemment mais aussi les Bullet Wireless 2 et un chargeur voiture compatible Warp charge. Concernant le packaging du smartphone, on retrouve une boîte blanche et rouge assez classique en soi. Et sans surprise, on y retrouve le câble plat USB Type-C vers USB Type-A, un chargeur USB et des petits livrets pour une première prise en main.

Le OnePlus 7 Pro monte clairement en gamme et se pose comme un concurrent des smartphones Premium qui atteignent désormais la fameuse barre des 1000 euros. Fidèle à son ADN, il reste cependant plus accessible que ses concurrents. On notera que le 7 Pro n’est pas certifié IPxx mais d’après la communication du constructeur chinois, c’est bien résistant à la poussière et à l’eau. Toujours pas d’extension mémoire ou de recharge sans-fil mais on accueille avec plaisir la définition Quad HD+, l’UFS 3.0 et enfin l’USB 3.0.

Disponible en version Mirror Gray ou Nebula Blue (et aussi une version Almond en édition limitée), le téléphone s’affiche à 709€ pour la version 128Go avec 6Go de RAM, 759€ pour la version 256Go avec 8Go de RAM et 829€ avec 12Go de RAM.

Depuis la semaine dernière, je vois des médias titrer que OnePlus a perdu sa philosophie, à savoir des caractéristiques haut de gamme à un prix abordable. En réalité, il faut comprendre que le OnePlus 7, même s’il n’est qu’une sorte de « 6T Plus », a tout de la philosophie qu’applique OnePlus depuis le début. Si le OnePlus 7 Pro est évidemment plus cher, il vient concurrencer les smartphones Premium et non les haut de gamme. Si l’on garde cela en tête, on voit que les prix du OnePlus 7 Pro restent super compétitifs par rapport à la concurrence qu’il vise. On parle tout de même de 300 euros de différence avec un Huawei P30 Pro ou un Samsung Galaxy S10+.

Design, Ecran et Audio

La première chose qui surprend quand on découvre le smartphone, c’est bien évidemment son écran. Avec une diagonale de 6,67 pouces, il ne passe pas inaperçu. Cette sensation de grandeur est renforcée par le fait qu’il n’y a pas d’encoche ou de trous dans l’écran. Même pas l’équivalent d’une petite goutte d’eau en haut de l’écran.  Quand on regarde une vidéo 21:9, l’écran est tout simplement massif et c’est un plaisir d’avoir la totalité de l’écran pour le contenu vidéo. On s’était habitué aux encoches et autres trous mais maintenant, on en est certain : avoir un écran intégral, c’est vraiment mieux. Bien évidemment, ça reste subtil et on survivra bien avec un smartphone à encoche mais sans, ce n’est clairement pas pareil.

L’écran en lui-même provient d’un certain constructeur coréen, Samsung. Il est OLED, Quad HD+, certifié HDR10+ et que dire si ce n’est qu’on comprend la note A+ de DisplayMate. L’écran du OnePlus 7 Pro est tout simplement excellent en plus d’être massif et il mettra très bien en valeur votre contenu multimédia. En plus de cela, pour les photographes comme moi, il intègre les profils tels que le sRGB ou le DCI-P3 mais surtout, il vous permet de tuner au mieux les couleurs. Impressionnant. Sa définition Quad HD+ permet une très bonne finesse d’affichage, il pourra également passer en Full HD+ quand il n’est pas nécessaire d’avoir besoin de plus en définition. Si on devait reprocher quelque chose sur l’écran, cela sera au niveau de la luminosité qui est un peu plus faible que celle des Galaxy S10. Et enfin, est-ce que le taux de rafraîchissement de 90Hz change la donne ? Eh bien oui, l’affichage et les transitions sont plus fluides en général. C’est subtil mais c’est bien présent. Cela intéressera cependant surtout les plus technophiles d’entre vous. Je pense que le grand public ne verra pas forcément de différence. Pour illustrer, je n’ai pas eu de problèmes à repasser sur un écran “que” 60Hz.

La caméra frontale n’a bien évidemment pas disparue, elle est maintenant rétractable et se fond ainsi dans la tranche quand on ne s’en sert pas. N’étant pas très selfie, je dois avouer que cette caméra rétractable ne m’a jamais gêné et pour le peu de selfies que j’ai fait, elle s’est avérée rapide au déploiement. On y retrouve la petite fonction comme chez Oppo qui permet de ranger la caméra rétractable quand l’accéléromètre du smartphone détecte une chute. On a fait quelques tests et oui, ça fonctionne. Plus bas, sous l’écran, se trouve le capteur d’empreintes. Il est toujours optique mais c’est une nouvelle version avec une surface de capture plus grande. Le problème de l’allumage de l’écran (nécessaire pour fonctionner) demeure mais au quotidien, le capteur s’est avéré super rapide.

Avec un écran intégral qui occupe 88,6% de la face avant du smartphone, difficile de faire super original en terme de design. En revanche, on retrouve une finition digne d’un smartphone haut de gamme voire premium. Le dos est en verre avec un contour en aluminium. Sur notre modèle de test, c’était le coloris Nebula Blue et on a vraiment apprécié le dégradé de bleu non seulement dans le dos mais aussi sur le contour en aluminium. Ce n’est pas aussi « fancy » que les smartphones de Huawei ou Honor mais certains préféreront la sobriété. C’est notre cas. La finition est excellente avec un dos mat qui n’est pas sans rappeler le verre dépoli des feux Sony Xperia Z3. On retrouve sur la tranche droite le bouton pour activer de manière physique le mode silence, toujours pratique. En revanche, comme sur le OnePlus 6T, le dos est extrêmement glissant au quotidien et avec une taille un peu plus grande que le OnePlus 6T/7, la prise en main s’en trouve quelque peu affectée, surtout pour les mains les plus petites. On vous conseille grandement d’utiliser dans un premier temps la coque de protection fournie de base qui, à défaut d’être belle, sera utile dans un premier temps. OnePlus continue bien évidemment ses autres coques avec des textures aux rendus tous différents. On a une petite préférence pour la version Sand Stone qui est non seulement fine mais qui ajoute de l’adhérence.

Côté audio, le OnePlus 7 Pro propose des haut-parleurs stéréo et oui, c’est compatible Dolby Atmos. De plus, le 7 Pro propose dans ses réglages de quoi peaufiner le rendu sonore avec des profils mais aussi des égaliseurs, toujours bienvenus. En revanche, pas de prise jack, c’est vraiment fini de chez fini chez OnePlus. Toujours est-il que les haut-parleurs s’en sortent vraiment bien avec un son puissant mais qui aura tendance à saturer et à privilégier les aigus. Cela reste de simples haut-parleurs de smartphones et ils ne remplaceront pas un bon casque ou des écouteurs, mais ça dépanne très bien pour les vidéos à consommation rapide comme celles qu’on trouve sur Youtube ou Facebook.

Oxygen OS, Performances et Autonomie

Sans grosse surprise, le OnePlus 7 Pro arrive avec Android 9.0 Pie et sa surcouche Oxygen OS. L’expérience utilisateur est très proche de l’expérience Android Stock et comme sur ses prédécesseurs, Oxygen OS se révèle être une excellente surcouche. C’est d’ailleurs pour nous la meilleure surcouche Android, derrière Open UI de Samsung, Pixel Launcher de Google ou Color OS d’Oppo mais très loin devant les autres surcouches. On retrouve ainsi le tiroir latéral avec, en raccourcis, les contacts récents, les applications récentes, la possibilité de saisir un mémo ou encore avoir la météo. Vous pourrez bien évidemment ajouter du contenu avec vos widgets disponibles mais rien d’obligatoire. Oxygen OS propose encore quelques applications maison mais cela reste des applications de base comme Contacts ou Galerie. Pas de superflu donc. Et enfin, pour la navigation dans l’interface, si OnePlus propose toujours les boutons virtuels à la Android 8.x, vous pourrez totalement basculer sur les gestes. Cette navigation est appelée OnePlus One-Finger Navigation et elle fonctionne très bien à une main.

Du côté des performances, on ne va pas trop vous surprendre puisque le OnePlus 7 Pro embarque le meilleur SoC Android de cette année, à savoir le Qualcomm Snapdragon 855. Aussi, on retrouve des résultats aux différents benchmarks de haute volée. Dans l’ensemble, les benchmarks sont évidemment excellents et similaires à ce qu’on connait déjà. On notera la technologie RAM Boost qui permet, en fonction des applications un boost de 5 à 20% de performances en stockant les données fréquemment utilisées. Dans tous les cas, quels que soient vos usages, le Snapdragon 855 le fera sans sourciller. Pour rappel, la mémoire utilisée dans le OnePlus 7 Pro est de l’UFS 3.0 qui a une bande passante doublée par rapport à l’UFS 2.1 mais qui a aussi l’avantage de consommer moins d’énergie. Dans les faits, je n’ai pas senti de différences au quotidien.













Et enfin, le OnePlus 7 Pro, avec sa taille plus imposante que son petit frère, se permet d’embarquer une batterie de 4000mAh. Dans un usage quotidien, j’ai pu tenir tranquillement une journée complète. En économisant un peu, on peut tirer sur les deux jours mais tout dépendra clairement des usages et ce, même si la gestion n’est pas aussi agressive que sur les Huawei P30 Pro ou Oppo Reno.

Je vous rappelle également que durant les 3 premiers jours, le OnePlus 7 Pro risque de consommer beaucoup plus, le temps pour Android d’apprendre de vos habitudes et d’adapter le SoC en fonction de vos usages. Les premiers jours, mon autonomie arrivait en fin de journée aux alentours de 30% mais depuis le jour 4, je suis plutôt aux alentours de 55% en fin de journée. C’est d’ailleurs pour cela que je ne fais clairement pas confiance aux benchmarks d’autonomie qu’on ne lance qu’une ou deux fois entre des usages classiques, ça ne laisse pas de temps à Android de connaître vos habitudes et ça n’est pas représentatif du quotidien.

Voici l’état de la batterie du OnePlus 7 Pro :








Alors que les OnePlus 6/6T/7 propose la recharge rapide Fast Charge, le OnePlus 7 Pro propose la recharge Warp Charge à 30W. C’est super rapide mais comme toujours, c’est propriétaire donc si vous n’avez pas le chargeur livré avec le 7 Plus, vous ne pourrez pas l’utiliser. Il n’y a malheureusement pas de recharge sans-fil et dans le secteur des smartphones premium, c’est vraiment un manque. Dommage, surtout quand on s’est équipé pour depuis !

Photo et Vidéo

Côté photo, le OnePlus 7 Pro suit un peu la tendance avec le fameux capteur Sony IMX586 de 48 Mégapixels sur l’objectif principal. L’ouverture est de F1.6 et on retrouve une stabilisation optique ainsi qu’un autofocus combinant détection de phase, laser et détection de contraste. Le second appareil photo est un téléobjectif avec un capteur de 8 Mégapixels. Il est stabilisé optique et permet un zoom optique de 3x. Et enfin, le dernier appareil photo est un ultra grand-angle avec un champ de vision de 117° et une ouverture de F2.2.

Avec ce nouveau bloc photo, on notera que OnePlus n’a pas souhaité prendre le train des zooms hybrides 10x comme le Huawei P30 Pro ou le récent Oppo Reno Zoom 10x. OnePlus a plutôt choisi de se concentrer sur un zoom optique 3x mais avec une meilleure ouverture, ce qui permet, en théorie, de meilleures performances en faible luminosité. Côté logiciel, OnePlus apporte quelques nouveautés comme le mode UltraShot qui combine plusieurs photos et du HDR pour proposer la meilleure photo possible. OnePlus a également retravaillé son mode Nuit, plus efficace et surtout plus rapide par rapport à la concurrence. Le 7 Pro peut enregistrer des vidéos jusqu’en 4K à 60fps et bénéficie bien évidemment des stabilisations optique et électronique sur l’appareil photo principal.

Pour en revenir au capteur de 48 Mégapixels, on vous rappelle que les photos en sortie seront de 12 Mégapixels grâce à la technologie Light Fusion qui permet de combiner 4 pixels et d’en faire un super pixel avec une meilleure qualité. Si le OnePlus 7 Pro ne propose pas de zoom optique 5x, son zoom optique 3x permet au bloc photo du 7 Pro de rester super polyvalent dans la vie de tous les jours.

En condition de luminosité idéale, le OnePlus 7 Pro est capable de sortir des photos d’excellente qualité et il y a très peu de chances que vous puissiez voir une différence avec un des concurrents. Dans des conditions de faible luminosité, on s’attendait à mieux en réalité. Ce n’est pas mauvais, loin de là, mais comparé aux ténors actuels que sont les Huawei P30 Pro, Google Pixel 3 ou encore le Samsung Galaxy S10, je m’attendais à des photos moins lissés parce que c’est bien là le problème.

Voici des exemples de photos :





















Quand on n’utilise pas le Mode Nuit, il faut rester stable un certain temps après la prise de vue, je me suis souvent retrouvé avec des photos floues et j’ai souvent dû m’y reprendre. Mais surtout, les photos manquent de détails, il y a de la lumière mais ça manque de détails. Idem pour le Mode Nuit, si OnePlus a réussi à réduire le temps de prise de vue à 2 ou 3 secondes max, la photo résultante sera certes plus lumineuse mais manquera toujours de détails.

Voici des exemples de photos en basse lumière, la première en mode Auto et la seconde en Mode Nuit :








Cela commence à devenir une habitude mais, l’apport de l’ultra grand angle n’est pas du tout négligeable et permet non seulement des prises de vues différentes mais aussi de filmer en grand angle, ce que beaucoup de vidéastes faisaient déjà mais via des compléments optiques. Pas besoin ici puisque tout est intégré. Dans tous les cas, si on pense que le OnePlus 7 Pro reste un excellent photophone en soi, je vous avouerai que j’ai été un peu surpris de la note de DxOMark Mobile (111 au global et 86 en selfie) qui place le OnePlus 7 Pro juste derrière le Huawei P30 Pro et le Samsung Gaalxy S10 5G.

Du coté des selfies, on retrouve donc un appareil photo rétractable avec un capteur de 32 Mégapixels et un objectif de 26mm dont l’ouverture est de F/2.0. Selon OnePlus, il faut seulement 0,65 secondes pour dévoiler la caméra avant et toujours selon le constructeur chinois, il a été testé pour plus de 300.000 ouvertures. Dans nos tests, on n’a rien noté de problématique. La caméra se déploie très rapidement et comme sur le Oppo, dès que le smartphone détecte une chute, il se referme automatiquement.

Et enfin, du u côté de l’application en elle-même, je l’ai trouvé assez bien faite et facile d’utilisation. Elle reprend le principe du changement de mode en faisant un geste vers la droite ou la gauche. De même, un geste de bas en haut permet de dévoiler des modes supplémentaires (Panorama, TimeLapse, Ralenti, etc.) qu’on est supposé utiliser moins fréquemment. Et enfin, si vous cherchez à tout contrôler, vous aurez toujours droit à votre “Mode Professionnel” qui permet de tout régler comme la gestion de fichiers RAW, la capture à 48 Mégapixels, la balance des blancs ou encore la vitesse, etc.

Galerie Photo















































































 



Lire la suite: [Test] OnePlus 7 Pro : le smartphone premium avec le meilleur rapport qualité-prix
Source: LeJournalduGeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *