Les Animaux Fantastiques pourront-ils un jour égaler la saga Harry Potter ?

Posted on Posted in Lien externe

A chaque fois, les fans de Harry Potter sont au rendez-vous. Ceux qui ont grandi avec le sorcier qui a survécu au sort de celui dont on ne doit pas prononcer le nom ont du mal à raccrocher. Qu’est-ce qui nous fait tant aimer Harry Potter ? JK Rowling a créé quelque chose qui n’existait pas. Adulée ou détestée, la saga n’a laissé personne de marbre et son succès planétaire n’a pas tardé à se faire ressentir. C’est en 2001 que sortait le premier volet. Au cumul, les 8 films de la saga ont rapporté un total de 6,37 milliards de dollars.

Un chiffre à la hauteur du phénomène. La sortie du dernier livre fut un crève-cœur pour les fans et la sortie du dernier film a marqué la fin d’une époque. Un peu à l’instar de Game of Thrones dans quelques semaines, la saga Harry Potter a laissé des millions de fans orphelins. Il est donc tentant de poursuivre l’aventure. L’univers imaginé par JK Rowling est si vaste qu’il est facile de trouver un nouveau fil rouge. Les fans (moi la première) ont tous entendu leur cœur rater un battement quand ils ont entendu la nouvelle : “Quoi ? Un nouveau film sur Harry Potter ? J’achète !

Oui mais… Avoir une histoire, c’est bien beau mais encore faut-il savoir la raconter. Amoureux de la saga d’origine, les fans n’en sont que d’autant plus exigeants. Vous ne pourrez pas les duper, ils connaissent les moindres détails sur le bout des doigts. Ils ont déjà tout analysé et décortiqué. Les fans de la saga sont prêts à regarder tout ce qui concerne Harry Potter mais attention, il ne s’agit pas de leur donner n’importe quoi.

Avec Les Animaux Fantastiques, les scénaristes jouent la carte du cliffhanger pour inciter les spectateurs à revenir dans le suivant. A l’inverse, si les épisodes de la saga Harry Potter étaient reliés entre eux, ils pouvaient facilement se regarder indépendamment les uns des autres.  JK Rowling avait un ingrédient secret qu’elle saupoudrait savamment afin de laisser un goût de reviens-y.

Les Animaux Fantastiques à l’heure du bilan

Le premier volet des Animaux Fantastiques est pourtant réussi. Dès que l’on entend la musique reconnaissable du générique, le cœur s’emballe et la magie opère à nouveau. Un peu à l’image de Harry Potter à l’école des sorciers, il commence en douceur et nous entraîne dans les confins de l’univers de Norbert Dragonneau. Le sorcier timide mais amoureux de ses animaux a tout pour charmer son public.

Il est indéniablement attachant. La valise de Norbert qui renferme ses animaux nous renvoie à notre place de Moldus ou Non-Magiques dans ce cas précis. A l’instar de Norbert, nous avons des étoiles plein les yeux en (re)découvrant le monde magique. Il est facile de tomber à nouveau sous le charme. Si on retrouve l’univers dont on est tombé amoureux plus jeune, le film se détache et trouve sa propre identité. En bref, le pari est réussi, ça s’annonce prometteur.  

On n’aurait peut-être pas dû se réjouir trop vite… Si le premier film a su raviver la flamme, le deuxième souffle un froid. Pourtant, nous étions tout excités de voir arriver les personnages de Dumbledore et Grindelwald. Serait-ce lié aux acteurs ? Beaucoup de fans ont été déçus de voir des figures telles que Jude Law (Dumbledore) et Johnny Depp (Grindelwald) apparaître dans la saga. La sauce ne prend pas, l’intrigue tourne en rond et il faudra attendre les quinze dernières minutes pour qu’il y ait enfin un peu d’action. C’est long ! Bref, nous sommes déçus et même si c’est JK Rowling qui signe le scénario, on a l’impression de s’être fait arnaquer.

Ce que l’on sait du troisième film

Même si on aime faire durer le plaisir, les épisodes charnières sans ligne directrice, cela ne nous intéresse pas. On ne paye pas sa place de cinéma pour voir Jude Law déambuler avec Johnny Depp. On veut une histoire qui nous transporte comme à la belle époque de Harry Potter. Bref, on veut un renouveau et c’est ce qui semble avoir été annoncé.

Interviewé par HeyUHuys, l’acteur Dan Fogler a déclaré : “Le film va être gigantesque ! On nous a expliqué que le film allait être plus gros que les deux premiers réunis. Ils avaient besoin de plus de temps pour préparer le tournage, et ils ne voulaient pas presser les choses, donc ils ont repoussé. Je peux aussi vous dire que nous allons au Brésil. Je n’en sais pas beaucoup plus…”. Dans une autre interview, c’est le président de la Warner lui-même qui promet du spectacle. En effet, Kevin Tsujihara a déclaré au Los Angeles Time que “JK Rowling travaille vraiment dur sur ce troisième script, et nous allons faire les choses bien. Elle a une incroyable vision de la direction qu’elle souhaite prendre avec ce nouveau volet”. On espère seulement que ce ne sont pas des promesses en l’air.

Ce que l’on attend du prochain volet

De l’action. Par pitié, ne nous faîtes pas encore un film subsidiaire sans intérêt parce que les fans pourraient se lasser pour de bon cette fois… En 2016, JK Rowling twittait “Notre histoire commence en 1926 et se termine en 1945”. On aimerait que les choses s’accélèrent afin de voir enfin arriver Tom Jedusor alias le futur Voldemort. Rappelons que 1945 marque l’année de l’affrontement entre Dumbledor et Grindenwald et celle de la dernière année de Jedusor à Poudlard.

Nous aimerions en savoir plus sur la jeunesse de celui qui deviendra des années plus tard Voldemort. Il a beau être le mage noir le plus puissant du monde des sorciers, il continue de nous fasciner. Même s’il  la jeunesse de Jedusor a déjà été évoquée par la saga Harry Potter via quelques flash-back, on meurt d’envie d’en voir plus.

On a bien sûr aussi hâte de voir le combat entre Dumbledore et Grindenwald même si en toute logique, il ne devrait pas intervenir avant le dernier film. Le combat est si important qu’il apparaît sur les cartes de Chocogrenouille. C’est d’ailleurs l’un des premiers éléments du monde des sorciers qui nous est révélé dans Harry Potter à l’école des sorciers quand Harry rencontre Ron dans le Poudlard Express. Il faudra donc être patient… Mais faute de voir LE combat dans le prochain film, on espère en apprendre plus sur la nature de la relation entre Dumbledore et Grindenwald. Connaissant l’homosexualité de Dumbledore, on se doutait que les deux personnages avaient été plus que des amis. Cela a été confirmé il y a quelque temps par JK Rowling

En parlant du passé de Dumbledore, espèrons que le troisième film nous donnera aussi des éclaircissements sur le personnage de Croyance. Afin de comprendre les liens de parenté ambigus, admettons déjà que le bébé échangé par Leta soit bien Croyance. Le voyage a eu lieu en 1901 cependant, petit hic, le certificat d’adoption de Croyance date sa naissance en l’année 1904. Alors est-il réellement le frère de Dumbledore comme le laisse entendre Grindenwald ? Cela semble compliqué puisque l’on sait que la mère d’Albus est morte en 1899. Il pourrait alors n’être que demi-frères mais là encore un problème se pose puisque Perceval Dumbledore est censé être mort peu de temps après son emprisonnement à Azkaban en 1890. Bref, nous ne sommes pas plus avancés.

Il serait également intéressant d’en découvrir davantage sur Nagini. On le savait depuis le départ, celle-ci est une Maledicus qui restera coincée dans son corps de serpent. Plus tard, elle deviendra le fidèle serpent cruel de Lord Voldemort. Pourtant, quand on la découvre dans le deuxième volet des Animaux Fantastiques, on découvre une femme très humaine et attachée à Croyance. Elle fait d’ailleurs partie des personnages qui résisteront à Grindenwald à la fin du film. Comment a-t-elle rencontré Voldemort ? Comment est-elle devenue son fidèle alliée ? Encore et toujours des questions.

Même si le deuxième film est décevant et longuet, il soulève tout un tas de questions auxquelles on a envie d’obtenir des réponses. Les fans reviendront donc sûrement afin d’éclaircir les mystères de la saga qui les a tenu en haleine toute leur adolescence durant.



Lire la suite: Les Animaux Fantastiques pourront-ils un jour égaler la saga Harry Potter ?
Source: LeJournalduGeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *