Le traitement des données à la périphérie des réseaux

Posted on Posted in Lien externe

Bienvenue dans l’ère du Edge Computing


Il y a quelques semaines, sur l’invitation de Schneider Electric, je me suis rendu au siège social de la société, pour aborder le sujet du Edge Computing. Derrière ce mot anglais se cache une idée qui n’est pas nouvelle, mais qui est remise au goût du jour par les grands acteurs de la tech : La relocalisation des serveurs sur site. J’ai donc eu le plaisir d’interviewer Damien Giroud et Jean-Baptiste Plagne qui reviennent sur l’histoire du cloud, son développement et sur la réémergence du Edge Computing.

On s’en rend compte aujourd’hui, l’offre de cloud computing proposée depuis des années ne suffit pas à adresser tous les besoins des entreprises. Ainsi le Edge peut redonner au niveau local du traitement et de la puissance de calcul, là où le cloud n’a pas de sens. Il s’agit d’un système complémentaire à celui du cloud, et ces infrastructures doivent pouvoir fonctionner ensemble et de manière totalement transparente, que ce soit pour la synchronisation, le traitement ou le stockage des données.

Damien Giroud et Jean-Baptiste Plagne nous donnent des exemples concrets d’utilisation de Edge Computing dans des magasins, des hôtels ou des usines, et nous montrent comment Schneider comble ce besoin avec notamment une armoire de taille réduite capable d’accueillir un serveur et le nécessaire à son bon fonctionnement (brassage, refroidissement, isolation phonique…etc.) pouvant s’intégrer parfaitement dans l’entreprise.

Site Industriel Le Vaudreuil (Eure)

Le Edge computing au service de la ville intelligente

Le Edge Computing permet donc de déployer des applications à latence ultra réduite, de réduire le besoin en bande passante et d’assurer un stockage local des données utilisateurs et cela ne nécessite plus de salle serveur ou de maintenance lourde, mais peut parfaitement s’intégrer dans n’importe quel type de locaux.



Lire la suite: Le traitement des données à la périphérie des réseaux
Source: korben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *