L’Autopilot de Tesla une nouvelle fois impliqué dans un accident mortel

Posted on Posted in Lien externe

Le logiciel Autopilot qui équipe les modèles de voiture Tesla vient une nouvelle fois d’être mis en cause dans un accident de la route survenu le 1er mars dernier en Floride. Une nouvelle officialisée par le Bureau National de sécurité des transports américain (NTSB). La victime, un homme de 50 ans nommé Jeremy Beren Banner, est décédée sur le coup.

Après analyse du véhicule, le NTSB a établi dans son rapport que l’Autopilot a été déclenché dix secondes seulement avant que ce dernier ne percute un semi-remorque. Le chauffeur de ce dernier est par ailleurs sain et sauf. Apparemment, le système a mis du temps avant de reconnaître les mains du conducteur sur le volant.

« Moins de 8 secondes avant l’accident jusqu’au moment de l’impact, le véhicule n’a pas détecté les mains du conducteur sur le volant. »

Les images de vidéo-surveillance montrent que le semi-remorque a débouché d’une bretelle de route à quatre voies et a donc barré la route à la Tesla. Cette dernière roulait à 68 mph, c’est-à-dire environ 110 km/h, sur une route limitée à 55 mph (soit environ 89 km/h). La NTSB précise néanmoins que les données récoltées jusque là ne permettent pas encore de savoir si une manœuvre d’évitement a été initiée par le logiciel ou le pilote.

La firme a tenu à répondre en publiant un communiqué expliquant que les voitures Tesla ont déjà « avalé plus d’un milliard de miles avec la fonction Autopilot activée ». Elle en a également profité pour rappeler qu’il fallait rester attentif et prêt à reprendre le volant dès qu’on l’utilise.

« Nos données montrent que, s’il est utilisé proprement par un conducteur attentif, prêt à reprendre le contrôle de la voiture à tout moment, les conducteurs utilisant Autopilot sont plus en sécurité que ceux roulant sans aide. »

Ce n’est pas la première fois que des accidents mortels se déroulent de cette façon. En avril dernier, une famille de victime avait mis en cause la firme en affirmant que l’Autopilot avait mal repéré les lignes de démarcation de la route, mais également la glissière de sécurité en béton.

Une pub dont l’entreprise se serait bien passée, même si son Autopilot affiche effectivement un bilan intéressant.



Lire la suite: L’Autopilot de Tesla une nouvelle fois impliqué dans un accident mortel
Source: LeJournalduGeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *