Huawei accuse les États-Unis de détenir illégalement du matériel lui appartenant

Posted on Posted in Lien externe

Huawei a déposé plainte vendredi dernier à l’encontre du Département du Commerce des États-Unis. La firme chinoise a expliqué que cela fait plus de deux ans qu’elle attend le retour d’équipements réseau, qui avait été envoyés en Californie pour inspection.

En juillet 2017, suite aux accusations d’espionnage qui ont pesé sur elle, la société avait décidé de fournir un serveur informatique et un commutateur Ethernet afin que les autorités américaines fassent leur travail. Problème : il avait été saisi lors de son renvoi au mois de septembre à cause d’une « incertitude sur la licence d’exportation nécessaire », selon Bloomberg.

Les avocats de Huawei ont donc rappelé que ce problème n’avait pas lieu d’être puisque le matériel en question avait été entièrement conçu en Chine. Devant le silence des principaux concernés, ils ont décidé d’attaquer le département du commerce US pour avoir « retenu illégalement ou retardé de manière injustifiée sa décision » afin de nuire aux intérêts de la firme.

Selon ces derniers l’équipement se trouve dans un entrepôt en Alaska en plein « vide administratif ». Ils demandent donc que ce matériel leur soit renvoyé immédiatement. Ce nouveau volet souligne une nouvelle fois les tensions entre les deux pays, alors que la marque a été récemment évincée du territoire. Ce genre d’affaire normalement réglable en interne est donc portée devant les tribunaux. Il va donc falloir s’attendre à la multiplication de ce genre de manœuvres dans les mois à venir. Le torchon brûle entre les deux nations et chaque action entraînera forcément une réaction.



Lire la suite: Huawei accuse les États-Unis de détenir illégalement du matériel lui appartenant
Source: LeJournalduGeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *