Game of Thrones : L’épisode 4 est-il le meilleur de la saison 8 (à ce jour) ? On débrief

Posted on Posted in Lien externe

***Si vous n’avez pas encore vu l’épisode, cet article contient des spoilers.***

Faire ses adieux

Si dans la noirceur de la Bataille de Winterfell, beaucoup de personnages avaient péri, il est maintenant l’heure de faire ses adieux. Cette ouverture permet de reprendre son souffle après la Bataille de Winterfell. L’émotion est présente et à mesure que les visages des disparus apparaissent à l’écran, comme Sansa qui rend un dernier hommage à Théon, on prend conscience de l’impact de la Bataille de Winterfell. Avec la fumée de l’immense bûcher, s’envolent aussi nos désirs de réponses. Il semblerait que l’on n’en saura pas plus sur le Roi de la Nuit, l’heure est à la “dernière guerre”.

Tout est bien qui finit…

Si Game of Thrones nous a appris une chose, c’est que rien ne finit bien pour nos personnages et la première à en faire les frais, c’est Brienne. Les spectateurs brûlaient d’envie de voir Jaime et Brienne réunit à l’écran pour une scène de tendresse, et leur vœu a été exaucé. Les premières minutes de cet épisode sont beaucoup plus légères et ce n’est pas pour nous déplaire. C’est le retour de l’essence de Game of Thrones, des dialogues mordants et de l’humour sur fond de lutte politique. La scène entre Tormund, Jaime et Brienne nous fait esquisser un sourire, même s’il est clair que ce n’est que du fan service.

Malheureusement pour celle qui vient d’être adoubée, la lune de miel aura été de courte durée puisque Jaime repart aussi vite qu’il est arrivé. Peut-être pour réaliser la prophétie et tuer Cersei… Si cette séquence a ravi le cœur des fans, elle apparaît comme de doux adieux pour un des personnages. À l’image d’un Robb comblé de bonheur aux noces pourpres, Jaime et Brienne pourraient vivre leurs derniers instants ensemble.

Le retour du jeu politique

Elle était un peu mise de côté depuis le début de la saison, mais la quête pour le trône bat son plein. Entre jeux politiques et tensions, cet épisode revient aux origines de la série et c’est Tyrion qui se taille la part du gâteau. Le personnage retrouve sa splendeur passée, et l’alcool qui lui est cher, pour mettre au point des stratégies. Il en est conscient, la victoire n’est pas assurée et vaincre Cersei sera une autre paire de manches. Varys aussi, plutôt absent jusqu’ici, se fait l’avocat du diable et sème le doute dans la tête du benjamin Lannister, ainsi que dans celles des spectateurs.

Daenerys dans la tourmente

Dès les premières minutes, la figure de la reine légitime s’effondre pour ne laisser qu’une étrangère esseulée et orpheline. Dans un Nord, qui ne l’accepte pas comme Reine, Dany se retrouve à douter de la loyauté de Jon et de ses sujets. Lors d’un entretien entre les deux amants, on ne doute plus de sa détermination à monter sur le trône. Dany est plus seule que jamais et n’a plus rien à perdre. Elle essaiera même, en vain, de convaincre Jon de garder secret ses origines.

Ne le dis à personne

Après avoir confié sa réelle identité à son amante/tante, Jon décide d’informer le reste de sa famille. Malgré les supplications de Daenerys, le jeune Targaryen se confie à Sansa et Arya et scelle son destin. Après avoir juré de garder le secret, Sansa s’empresse de le dire à son ancien époux et sème le doute dans l’esprit de Tyrion. Celle qui depuis le début apparaît comme l’héritière légitime ne l’est plus, aux yeux des spectateurs, et des personnages. Et lors de la discussion entre Varys et Tyrion, toutes les cartes sont redistribuées. Ce secret n’en restera pas un et Jon pourrait bien monter sur le trône, à la place de celle qu’il aime.

La tension est à son comble

Il a fallu retenir son souffle durant cet épisode riche en rebondissement. Loin d’être seulement transitoire, il relance la quête pour le trône. Sur la liste des personnages que l’on voyait rendre l’âme, Tyrion et Daenerys sont en tête. Si la Bataille de Winterfell ne nous surprenait pas, tant les personnages semblaient protégés par les divinités, Les Derniers des Stark remet les pendules à l’heure, personne n’est immortel. La série réussit à nous surprendre lorsque la première flèche s’abat sur Rhaegal. À chaque instant, l’épisode nous arrache des hoquets de surprises et des larmes de désespoir. Les scénaristes ont réussi à nous distraire, avec les intrigues entre les personnages, pour mieux nous surprendre. La scène, dans sa construction, redonne à la série ses lettres de noblesse.

Cersei en position de force

En choisissant de ne pas aller dans le Nord, Cersei s’est assurée d’avoir la pole position. Bien consciente que les dragons de Dany sont sa plus grande force, la Reine Lannister entend bien régler le problème et arme sa flotte de Scorpions, ces arbalètes géantes. Du haut des remparts de Port-Réal, elle paraît indétrônable et lorsque le couperet de la Montagne s’abat sur la nuque de Missandei, elle est plus puissante que jamais.

Et après ?

La forme interrogative est plus qu’appropriée lorsque l’on parle de l’épisode 5 de l’ultime saison. Daenerys, seule face à Cersei et son armée, se retrouve démunie et son avenir reste incertain. Si Jon viendra rejoindre le petit groupe, il devrait mettre 15 jours pour faire la route jusqu’à la capitale. Quels seront les enjeux des prochains épisodes ? Qui de Dany, Cersei ou Jon montera finalement sur le trône ? La série a encore deux épisodes pour nous surprendre…



Lire la suite: Game of Thrones : L’épisode 4 est-il le meilleur de la saison 8 (à ce jour) ? On débrief
Source: LeJournalduGeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *