Game of Thrones : La bataille de Winterfell fait rage… On débrief l’épisode 3

Posted on Posted in Lien externe

***SPOILERS SUR L’ÉPISODE 3 DE LA SAISON 8***

Aux armes…

Ils arrivent à pas feutrés, dans l’obscurité la plus totale ne subsiste qu’une chose, le bruit de la mort. Les premiers à faire les frais de cette armée, ce sont les Dothrakhis. Le peuple de Khal Drogo, redouté dans tout Westeros, ne fait pas le poids face aux morts-vivants du roi de la Nuit. Les épées enflammées fournies par la sorcière rouge ne suffiront pas à défaire les marcheurs blancs. Peu bavard, l’épisode nous laisse le temps de respirer, quelques minutes avant de nous abreuver la rétine de scène de combats, de bains de sang et de déferlantes de feu. Très vite, l’armée des vivants se retrouve en mauvaise posture. Les immaculés sont décimés et les morts pénètrent dans l’enceinte du château. Pas de musique ou de dialogue, simplement le bruit des morts qui détruisent tout sur leur passage. Si les scènes sont sombres, parfois trop, le travail sur le son nous projette dans l’épicentre de l’action. Les pas, les respirations et les cris rythment l’action de manière magistrale. La bataille au départ à ciel ouvert se retrouve confinée dans l’enceinte du château. Le visage en sang, Arya court pour échapper aux marcheurs blancs. Alors qu’elle semble condamnée, Beric Dondarrion se sacrifie pour sauver la jeune guerrière. Il a accompli son destin, Thoros de Myr l’a dit, il n’y aura pas de résurrection cette fois.

“Ce qui est mort ne saurait mourir”

Les pertes n’ont pas été très lourdes du côté des personnages principaux et la bataille de Winterfell a été moins meurtrière que prévu. Après avoir eu droit à sa rédemption, Theon se sacrifie pour sauver Bran du Roi de la Nuit. Le personnage s’offre de beaux adieux à la série, là où est sa place. Auprès des siens, qu’il a souvent malmenés, le protagoniste tire sa révérence. Dans un dernier geste héroïque, il trépasse, devant les yeux humides des spectateurs. « Ce qui est mort ne saurait mourir. »

Theon n’est pas le seul à y avoir laissé la peau puisqu’ Edd Tollett passe aussi l’arme à gauche, en sauvant Sam d’une mort certaine. Le compagnon de la garde de Nuit, reviendra plus tard, en mort-vivant, avant de disparaître définitivement. La jeune Lyanna Mormont, qui ne devait faire qu’une apparition dans la série, joue un rôle important dans la bataille de Winterfell et ne passera pas la nuit. La petite fille a raison du géant aux yeux bleus, elle plante sa dague dans le crâne du colosse avant de s’éteindre sur le sol. Lady Mormont n’est plus, tout comme son parent Jorah.

Il a promis de la servir jusqu’au bout. Descendue de son fidèle dragon, Dany n’en menait pas large avant que son fidèle serviteur, Jorah, ne vienne la défendre. L’amoureux transi se bat pour protéger sa reine et mourra en héros. Si la scène nous bouleverse, elle apparaît comme une fin acceptable pour le personnage. Il l’a dit, il était prêt à mourir pour elle.

Dracarys

La jeune Targaryen et son neveu se retrouvent face au Roi de la Nuit sur leurs dragons respectifs. Dans les cieux, les trois protagonistes se livrent une bataille sans merci. Le feu ne semble pas brûler Viserion qui inflige de lourdes blessures à ses frères. Le dragon zombie n’a pas raison de Drogon et Rhaegal qui réussissent à sortir vivants de l’affrontement. Tombé de son fidèle destrier, le Roi de la Nuit se retrouve à la merci de Daenerys. On retient sa respiration lorsque la mère des dragons lance son emblématique « Dracarys ! » Sans succès, le roi de la Nuit sort indemne du feu et donc de l’affrontement.

Valar Morghulis

Exit les Jon Snow, Jorah Mormont ou Jaime Lannister, celle qui élimine le Roi de la Nuit n’est autre qu’Arya. De petite fille aventurière, à tueuse sanguinaire, la jeune femme s’est révélée au cours des saisons et c’est elle qui assène le coup fatal. Son entraînement auprès des sans visages n’aura pas été vain, puisque la jeune Stark réussit là où tout le monde avait échoué. La scène nous fait bondir tant elle est inattendue. Son cri de rage avant de s’attaquer au Roi de la Nuit, marque les mémoires et ce qui suit fini de nous achever. Bran, omniscient, l’avait vu venir puisque c’est lui qui avait offert à sa sœur, la dague qui allait changer la face du monde. Aussi imprévisible que jouissive, la mort du Roi de la Nuit sonne comme une douce conclusion à la guerre contre les morts. Plus les épisodes passent, plus on imagine la jeune Stark monter sur le trône.

La guerre pour les 7 couronnes reprend

À l’heure de faire les comptes, Daenerys a perdu beaucoup dans la bataille de Winterfell. Si Cersei compte 20 000 hommes de plus dans ses rangs, les troupes de Dany ont lourdement été affaiblies par cette guerre du Nord. Victorieuse dans le Nord, la Reine des Dragons pourrait bien essuyer une défaite à Port-Réal et la perte de son allié de toujours, Jorah Mormont, est un coup dur pour la Reine Targaryen. Plus seule que jamais, elle va devoir retrouver sa place entre un nouvel héritier à la couronne et une Reine Cersei plus déterminée que jamais à l’éliminer.

Qu’en est-il de l’alliance entre Jon et Daenerys ? Trop occupés à se battre contre l’armée des morts, les deux personnages n’ont pas mis les choses au clair. L’enjeu principal de l’épisode prochain sera certainement la réaction de Dany face à Jon et la vérité sur sa filiation. Si la guerre contre les morts s’est terminée à mesure qu’un nouveau jour se lève sur Winterfell, la partie est loin d’être gagnée. Les deux amants vont-ils s’affronter pour le trône ? Les cartes sont redistribuées, reste à savoir qui raflera la mise. En une heure et vingt-deux minutes de bataille, l’épisode met un point final à une intrigue longue de huit saisons. Si l’affrontement ne déçoit pas dans sa construction, on a l’impression que tout arrive trop vite. La Bataille de Winterfell semble anecdotique face à ce qui attend nos protagonistes à Port-réal. Cersei se prépare et les dés sont pipés. Pour le trône, certains verseront le prix du sang.



Lire la suite: Game of Thrones : La bataille de Winterfell fait rage… On débrief l’épisode 3
Source: LeJournalduGeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *