Armée US : un missile à lames pour réduire le nombre de victimes collatérales

Posted on Posted in Lien externe

Selon le Wall Street Journal, c’est en 2011 que l’ancien président américain, Barack Obama, a demandé au Département de la Défense et à la CIA de mettre au point un missile réduisant les pertes civiles. Un missile classique explose, tuant non seulement sa cible, mais aussi les humains autour d’elle.

Un missile actif

Le Pentagone et la CIA ont donc planché sur le R9X, une variante du missile sol-air Hellfire. Sa particularité est qu’il n’embarque pas de charge explosive ; mais à l’approche de sa cible, il déploie aux lames qui découpe tout sur son passage, dont les habitations et les voitures. Ce missile serait appelé en interne « flying Ginsu », d’après un couteau japonais…

https://platform.twitter.com/widgets.js

Le Département de la Défense aurait utilisé le R9X une demi-douzaine de fois, la dernière fois en janvier de cette année. La CIA a employé le missile en février 2017 contre le numéro 2 de l’organisation terroriste al-Qaeda, Abu Khayr al-Masri. On peut voir ci-dessous que sa voiture n’a pas explosé, le missile ayant défoncé le toit du véhicule :

https://platform.twitter.com/widgets.js

Difficile de dire si ce missile est toujours en service actuellement. Donald Trump a revu à la baisse les efforts de ses services pour réduire le nombre de victimes collatérales.



Lire la suite: Armée US : un missile à lames pour réduire le nombre de victimes collatérales
Source: LeJournalduGeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *